JeuNOC

Prague libérée

Malgré tous les simulateurs, malgré tous les modèles, il est impossible de connaître à l’avance le niveau de réussite (ou d’échec) d’un projet soumis à financement participatif.

La campagne pour NOC vient de franchir la barre des 20 000 €. C’est une joie et une fierté. Nous nous étions préparés techniquement à l’éventualité d’un succès et sommes à cet égard en parfait ordre de marche, mais notre gratitude et notre humilité face à vos retours sont infiniment sincères.

Nous voulons encore remercier les souscripteurs d’accorder leur confiance à une nouvelle société (même si ses membres ne sont pas si nouveaux que ça). Merci de donner sa chance à un nouvel univers, à une nouvelle gamme, à un nouveau projet qui, même si nous constatons (avec plaisir) un certain regain des œuvres dystopiques, tente de proposer une offre ludique plutôt singulière.

Merci à notre communauté, nos fans (que ce mot est laid !), à la puissante Nočný Armáda qui nous a portés, soutenus et motivés à une époque où il est si facile de parler mais si difficile d’être entendus.

Merci aux médias, Rôliste TV, Geek Powa, Le Fix, JDR Mag, GROG, Le Kapharnaüm, la Table du Quarantenaire, De la bière et des jeux, Guerre et Plomb, Tellement Geek, Casus Belli…, pour avoir joué le jeu et braqué leur lumière sur nos ténèbres.

20 000 € en une semaine. C’est un événement pour nous et, en toute humilité, cela place NOC au rang des beaux crowdfundings de ce début d’année. Nous souhaitons toutefois vous rassurer sur les conséquences négatives que vous pourriez craindre de ce succès. Nous sommes prêts, et pouvons techniquement aller bien au-delà. Nous avons encore beaucoup d’objectifs à révéler (et à débloquer). NOC / Blackened est une œuvre ancienne, avec un vécu et une matière existante très importante. Nous sommes à l’œuvre depuis des mois pour éviter les écueils et avons conscience de l’importance que revêt le respect de nos engagements.

Nous pouvons sereinement annoncer le déblocage du guide de Prague. Ce dernier sera ajouté à toutes les contreparties à partir du niveau « Citoyen ».

Prague, ville aux mille clochers, ville de l’alchimie… Nous avons déjà évoqué ces aspects dans des publications ultérieures. Mais ils ne rendent pas compte de l’importance de Prague pour NOC. Prague est plus qu’un vaste Bloc. Elle est l’âme du jeu, l’une de ses raisons d’être.

Cette ville est magnifique, ambivalente, secrète tout en étant offerte et accessible. Sa culture, son histoire et même sa géographie en font un cadre rêvé pour tout jeu de rôle fantastique, occulte ou ésotérique. NOC embrasse cette richesse, y injecte ses spécificités, pour produire un setting que nous espérons attachant, étrange et sulfureux. Un lieu familier au caractère fort, une identité marquée et identifiable. Un endroit digne que l’on se batte pour lui.

Olomóc ne se retrouve pas oubliée pour autant. La dualité Olomóc / Prague a été pensée pour composer un paysage cohérent, aux composantes imbriquées et complémentaires. Grace au livre de base et au guide de Prague, vous disposerez d’un cadre étendu et varié pour vos scénarios, des investigations les plus complexes aux aventures les plus exotiques. La Bohème toute entière s’offre désormais à vous, et il vous appartient de vous transcender pour que les eaux de la Vltava scintillent des rayons d’une nouvelle aube.

Merci,

Sethmes

Laisser un commentaire