JeuNOC

NOC – FAQ #2

Bonjour à toutes et tous,

Nous avons le plaisir de diffuser la FAQ #2 de NOC, notre jeu de rôle occulte dystopique. Au menu, plusieurs réponses concernant le contexte, la technologie, la lumière, les véhicules, la pègre et des précisions concernant la structure de la gamme.

Cette FAQ est diffusée sur nos pages Facebook (Sethmes et NOC) et agrégée sur la page NOC du site web Sethmes – https://sethmes.com/faq-noc/
Transmettez-nous toutes vos questions à contact@sethmes.com ou via la page Facebook de NOC à www.facebook.com/nocsethmes.

Ne vous éloignez pas. Le premier carnet de développement portant sur les thèmes du jeu sera diffusé dans la journée.

Contexte

Q : Comment se déplace-t-on ? Quels sont les véhicules accessibles ?
R : Les Blocs entretiennent couramment un réseau public de tramways pneumatiques. Les véhicules autonomes à air comprimé sont assez répandus et la Garde Noire bénéficie des quelques engins à moteur thermique fonctionnant encore aux hydrocarbures. Les luxueuses berlines à énergie quantique sont aussi rares que la traction animale qui a perdu toute pertinence au regard des coûts énergétiques de l’élevage de grands animaux. La marche est reine et les rues sont envahies de bicyclettes et autres véhicules à propulsion humaine. Les voyages entre les Blocs sont réservés aux gigantesques trains qui desservent les gares-forteresses.

Q : Comment s’éclaire-t-on si le soleil a disparu et que les ressources semblent si rares ?
R : L’éclairage est une des plus importantes missions de la Direction de l’Édification, en charge des infrastructures, réseaux et constructions du Bloc. L’éclairage public est assuré par des lampadaires à résine, un combustible polyvalent très répandu issu du recyclage dans les digesteurs situés dans les profondeurs de la ville. Les édifices de l’Administration sont parfois illuminés par des projecteurs à énergie quantique. Au quotidien, bougies, lanternes à résine, tubes à gaz fluorescent, torches à quantar illuminent la nuit.

Q : Quelle est la place des organisations criminelles ?
R : Gangs et mafias existent et tiennent parfois des quartiers entiers délaissés par l’Administration. Ces organisations vont jusqu’à concurrencer l’autre force alternative à l’Administration : les Syndicats. Leur popularité dans certains milieux tient à ce qu’elles permettent l’assouvissement de pulsions primaires que l’Administration étouffe par ailleurs : violence, territorialité, domination, appartenance. Pour les personnages, que les évènements amèneront à quitter la voie du système, elles constitueront des alliées sulfureuses et dangereuses, ou des ennemies redoutables.

Q : Quelle est l’ambiance technologique de NOC ? Blade Runner ou Rétrofutur ?
R : Le monde de NOC subit des contraintes radicales liées à la présence de l’Artefact, la disparition de l’électricité infligée par l’Objet-Dieu et l’isolement des Blocs. Suite à une importante régression technologique, l’ambiance générale est celle de la première moitié du XXe siècle : l’Administration a fourni des moyens d’exploiter les spécificités de l’Artefact et surtout d’apprivoiser les limitations d’un monde qui n’a plus accès aux ressources mondiales. Energie géothermique, bio-ingénierie et recyclage, recours massif à l’air comprimé, biopolymères et industrie lourde… L’analogique a remplacé le numérique et seule la mystérieuse technologie quantique, réservée aux applications les plus sensibles, dénote dans un univers globalement rétrofuturiste.

Jeu

Q : Qu’y aura-t-il dans le livre de base ? Monde et système uniquement ? Des scénarios, une campagne ?
R : Le livre de base comprendra une description du contexte, le système et un important scénario en plusieurs épisodes qui fera suite au scénario du kit d’introduction gratuit fourni plus tôt. Une vaste campagne qui fera évoluer le contexte et proposera de nouvelles options de jeu est prévue ultérieurement.

Q : Que signifie NOC ?
R : Noc signifie “nuit, ténèbres” en tchèque et est basé sur la racine indo-européenne qui a donné nox, noctus, nacht, night…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *